Qualité & Sécurité des Soins

Nos engagements sur la qualité et la sécurité des soins

La politique qualité et sécurité est un engagement fort de la direction et de l’ensemble des professionnels de la Polyclinique de Limoges, depuis de nombreuses années. Une équipe de qualiticiens met en œuvre cette politique qualité et sécurité des soins actualisée chaque année et portée à votre connaissance dans chaque établissement de santé.

La certification est une procédure d’évaluation externe à l’établissement de soins, conduite par la haute autorité de santé (HAS), indépendante de l’établissement ou des organismes de tutelles. Elle évalue l’ensemble du fonctionnement et des pratiques pour assurer la sécurité et la qualité des soins que nous vous devons. Les indicateurs qualité annuels exigés par le ministère de la Santé sont disponibles et consultables sur le site internet de chaque clinique et dans ce livret. Ils sont régulièrement mis à jour et traduisent les engagements que chaque professionnel met en œuvre au quotidien pour votre sécurité et votre prise en charge. Certifiées à chaque visite de la HAS, nos cliniques s’engagent dans une dynamique d’amélioration continue de la sécurité et de la qualité des soins.

Comment se préoccupe-t-on de votre douleur ?

La douleur n’est pas une fatalité. Elle se prévient, se traite et se soulage. Tout le monde ne réagit pas de la même façon face à la douleur. Une échelle, qui vous sera présentée dans les services, permet de mesurer l’intensité de votre douleur. De plus, il existe, au sein de la Polyclinique, un comité de lutte contre la douleur (CLUD) qui propose des actions préventives, curatives et palliatives de la douleur et coordonne les actions des praticiens et des équipes soignantes. Une affiche « CLUD express », dans les salles d’attente des services, liste les prestations non médicamenteuses présentes sur les deux sites Chénieux et Emailleurs – Colombier(psychologue, hypnose, sophrologie, socio-esthétique). Des enquêtes sur la prise en charge de votre douleur sont menées régulièrement au sein de la clinique. Cette notion est également prise en compte dans le questionnaire de sortie.

Comment sont pris en charge les problèmes liés à l’alimentation et à la nutrition ?

Une diététicienne est à votre disposition pendant votre séjour. N’hésitez pas à la solliciter, en vous renseignant auprès du personnel soignant. Le comité de liaison pour l’alimentation et la nutrition (CLAN) a une première mission de conseil afin d’améliorer la prise en charge nutritionnelle des patients ainsi que la qualité del’ensemble de la prestation alimentation /nutrition. Il impulse des actions adaptées aux besoins de l’établissement afin de résoudre les problèmes concernant l’alimentation et la nutrition (dépistage de la malnutrition, mise en place d’outils de surveillance de l’alimentation). Il propose aussi des formations aux professionnels.

Comment la clinique lutte-t-elle contre les infections associées aux soins ?

Le comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN) est présidé par un médecin et se compose d’une équipe pluridisciplinaire. Une équipe opérationnelle d’hygiène (EOH) vientrelayer cette instance dans les différents services de soins avec l’aide des correspondants en hygiène. Ils élaborent et coordonnent la lutte contre les infections associées et risques associés aux soins. Le programme annuel d’actions s’articule autour des objectifs prioritaires suivants :

  • La prévention
  • La surveillance
  • L’évaluation Vous (ou vos proches) pouvez rencontrer, sur demande, l’infirmière-hygiéniste lors de votre hospitalisation.

Comment est assurée la sécurité relative à la prise en charge médicamenteuse ?

La délivrance de votre traitement est organisée par un circuit (prescription médicale, dispensation par le pharmacien et administration par l’infirmière) et soumise à des procédures, notamment pour éviter les erreurs. Il existe au sein de la Polyclinique une commission du médicament et des dispositifs médicaux stériles (COMEDIMS), qui est une instance médico-pharmaceutique qui a pour mission:

  • De définir la politique du médicament et des dispositifs médicaux stériles au sein de l’établissement
  • D’élaborer la liste des médicaments et dispositifs médicaux stériles à l’intérieur de l’établissement
  • De définir et diffuser les recommandations en matière de prescriptions et de bon usage
  • D’évaluer les pratiques
  • De proposer des formations pour les différents professionnels

L’éthique

La Polyclinique de Limoges s’engage à garder une discrétion absolue durant la durée de votre hospitalisation.Le personnel de la Polyclinique de Limoges est en effet soumis au secret médical conformément à l’article 226-13 du code pénal. D’autre part, la Polyclinique de Limoges et l’ensemble de ses collaborateurs veillent à observer à l’égard des hospitalisés et de leur entourage, la plus grande discrétion en préservant leur vie privée conformément au droit national et à l’article 8 de la convention européenne des droits de l’homme. Enfin, un groupe de réflexion éthique composé de professionnels pluridisciplinaires et d’usagers s’interrogent sur les questions éthiques particulières qu’ils sont amenés à rencontrer dans le cadre de leurs pratiques.

Comment sont prises en charge les questions relatives à la transfusion ?

Au sein de la Polyclinique, le comité de sécurité transfusionnelle et d’hémovigilance (CSTH) est compétent pour les questions relatives à la sécurité transfusionnelle et à l’hémovigilance. A ce titre, il a pour missions :

  • De contribuer, par ses études et ses propositions, à l’amélioration de la sécurité des patients qui sont transfusés dans l’établissement
  • De veiller à la mise en œuvre des règles et procédures d’hémovigilance. Il est notamment chargé de la coordination des actions d’hémovigilance entreprises au sein de la Polyclinique.

Que se passe-t-il en cas de survenue d’un événement indésirable ?

Notre établissement met en œuvre tous les moyens pour anticiper les risques et en réduire les conséquences. Pour nous aider, comme les professionnels de la Polyclinique, vous avez la possibilité de déclarer pendant votre séjour tout événement indésirable, soit en sollicitant le cadre de soin de votre service, soit sur papier libre à déposer dans les boîtes à courriers situées dans chaque service. Nous nous engageons à vous tenir informé dans les meilleurs délais des actions d’amélioration mises en place.

La Polyclinique de Limoges s’engage en faveur du développement durable.

Chaque structure dispose d’une instance interne compétente sur les questions de développement durable, c’est-à-dire la préservation des intérêts écologiques, des exigences sociales, et des motivations sociétales. La Polyclinique de Limoges est engagée dans une démarche de développement durable par le biais de plusieurs actions : la gestion des déchets et des énergies, la politique d’achats, la rénovation des bâtiments, l’éducation à la santé, la qualité de vie au travail, etc.